IPhO 2013 : Résultats

Les 44e Olympiades Internationales de Physique se déroulaient cette année à Copenhague, au Danemark, patrie de nombreux grands noms de la physique tels Hans Christian Ørsted, Tycho Brahe, Ole Rømer ou encore Niels Bohr.

Comme chaque année, la compétition était divisée en deux parties : cinq heures pour la partie théorique, et cinq heures pour la partie expérimentale. Les trois problèmes théoriques proposés cette année avaient trait à de nombreux domaines de la physique, et les participants ont ainsi dû étudier certaines propriétés d'une météorite, comprendre le fonctionnement d'un générateur plasmonique de vapeur ou encore mettre à profit leurs connaissances pour aborder l'évolution de la calotte glacière groenlandaise.

Cette année, la partie expérimentale consistait en deux parties distinctes. La première traitait de la vitesse de propagation de la lumière dans différents milieux (eau, fibre optique), alors que la seconde partie proposait d'étudier les propriétés de cellules solaires sous diverses conditions.


La Suisse était évidemment de la partie et représentée pour l'occasion par (de gauche à droite) :

  • Sven Pfeiffer, de Münsingen (Freies Gymnasium Bern, BE)
  • Alain Rossier, du Châble (Lycée-Collège de l'Abbaye, VS)
  • William Borgeaud, de Grandvaux (Gymnase de la Cité, VD)
  • Quentin Wenger, de Tramelan (Seeland Gymnasium Biel, BE)
  • Rafael Winkler, de Mettauertal (Alte Kantonsschule Aarau, AG)

Alain Rossier et William Borgeaud ont chacun remporté une médaille de bronze, alors que Sven Pfeiffer, Rafael Winkler et Quentin Wenger décrochent chacun une mention honorable, permettant à la Suisse de signer une très bonne performance d'ensemble !

Toutes nos félicitations à l'équipe pour ces résultats !